Les amputés de membre supérieur peuvent être appareillés avec des prothèses esthétiques, des prothèses mécaniques à câble ou par des prothèses myoélectriques.

Destinées aux amputés de membres supérieurs, son fonctionnement est basé sur la récupération d’un signal électrique au niveau de la peau du moignon lors de la contraction musculaire volontaire.
Ce signal est ensuite amplifié et permet de commander une main prothétique motorisée : elle s’ouvre, se ferme ou tourne. Il faut en général deux groupes musculaires distincts, générant deux signaux dissociés, pour commander ces différentes fonctions.

Les niveaux d’amputation appareillables avec un tel système sont : amputation entre le coude et l’épaule, désarticulation du coude, amputation d’avant bras et désarticulation de poignet.

Ce type d’appareillage fonctionnel à des indications précises et nécessite, pour un résultat optimal, une prise en charge très spécifique et pluridisciplinaire de rééducation, prothétisation et réadaptation.

Elles nécessitent une hospitalisation souvent relativement longue (hospitalisation à temps complet ou à temps partiel)

Nous proposons de plus maintenant la mise en place, quand cela est indiqué et possible, de la prothèse I-Limp Ultra qui vient d’obtenir le remboursement Sécurité Sociale en France sous certaines conditions.