Médical

En raison de la vocation médico-sociale du CRP, le suivi médical est une partie importante de l’accompagnement des personnes qui y sont accueillies.

Il est assuré par un médecin disposant d’un cabinet de consultation dans les locaux du Centre.
Ses missions sont :

  • S’assurer de la compatibilité des conditions matérielles du séjour et des problèmes médicaux présentés.
  • Evaluer les capacités physiques et participer à l’évaluation des aptitudes psychologiques et cognitives.
  • En liaison étroite avec l’équipe pluridisciplinaire, vérifier l’adéquation de ces capacités et compétences avec ce qui est nécessaire pour l’orientation professionnelle choisie.
  • Assurer une permanence de consultations gratuites, pour l’écoute, le suivi, le conseil. Ces consultations peuvent donner lieu à des prescriptions ou une orientation vers d’autres professionnels de santé si besoin.

 

Social

L’accompagnement social au CRP est centré autour de problématiques de santé au travail que rencontrent les personnes accueillies.
Le handicap est un moment de crise et de rupture qui modifie les équilibres avec un retentissement sur l’ensemble des composantes de la vie de la personne ; qu’elles soient de santé, familiales, sociales, professionnelles, financières, environnementales…
L’intervention du service social du CRP se situe dans cette interface multidimensionnelle. Son rôle est d’accueillir, informer, écouter, orienter, accompagner la personne confrontée à des situations socio professionnelles complexes dans ses étapes de reconversion professionnelle.
En amont du séjour :
Le service social informe sur les conditions du séjour au CRP et aborde avec la personne les incidences du séjour sur l’organisation de sa vie quotidienne et/ou familiale et au niveau de ses droits sociaux.
Pendant le séjour :
La personne, déjà confrontée à des problèmes de santé peut être aussi fragilisée par d’autres problématiques (budgétaires, familiales, de transport, de logement, administratifs…). Il s’agit globalement de favoriser la mise en cohérence du projet socio professionnel de la personne avec sa situation globale. Le suivi social est axé sur la restauration de l’autonomie et la mobilisation des capacités dans l’objectif de lever les freins qui peuvent entraver le séjour, la construction et la mise en œuvre du projet.
Après le séjour :
Afin de faciliter, d’assurer la continuité des orientations préconisées à l’issue du séjour, un soutien en lien ou en relai avec des travailleurs sociaux, ou des équipes spécialisées peut être mis en place.
Une mise à disposition est toujours proposée.

Enfin, cette pratique à temps complet s’inscrit dans un travail d’équipe pluridisciplinaire.

Psychologue

Organisation du soutien psychologique.
Pourquoi un soutien psychologique au Centre de Reconversion Professionnelle ?
Pour la personne accueillie, c’est :

  • Disposer d’un lieu privilégié, disponible, accessible, d’expression des inquiétudes, appréhensions, angoisses, douleurs…
  • Etre éclairée sur les différents dispositifs thérapeutiques pouvant, si nécessaire, venir l’étayer, la soulager (thérapie comportementale, cognitive, psychanalyse… ou pas, avec qui ?, où ?) en fonction de sa problématique et de son questionnement.
  • Mieux gérer les états émotionnels provoqués par le deuil de l’ancien emploi, par l’angoisse du choix professionnel, l’angoisse d’une vie à construire etc…
  • Un suivi psychologique ou une orientation vers les psychothérapeutes en libéral ou hospitaliers.

Le soutien psychologique est assuré par deux psychologues cliniciennes.