L’unité de rééducation des grands brûlés créée en 1993 a une capacité d’accueil de 15 lits d’hospitalisation. Le médecin responsable est le Dr Elise Fievet Thaury. Un certain nombre de patients peuvent également être pris en charge en hospitalisation de jour tout en étant traités sur le même plateau technique afin de bénéficier de la spécialisation de l’équipe.

Cette unité des grands brûlés reçoit des patients de toute l’Aquitaine et des régions limitrophes (Charente, Limousin et parfois Midi-Pyrénées). Elle reçoit essentiellement des adultes mais traite régulièrement aussi des enfants lorsqu’ils habitent Bordeaux ou sa périphérie. Ils sont alors accueillis en hospitalisation de jour avec accompagnement d’un membre de la famille. L’hospitalisation complète d’un enfant est exceptionnelle et est conditionnée par la présence permanente d’un des parents.
L’équipe spécialisée dans le traitement des brûlures, outre le médecin, comporte deux kinésithérapeutes, deux ergothérapeutes rompus à la fabrication des conformateurs faciaux et orthèses, deux infirmières travaillant en collaboration avec deux aides soignantes pour la douche, la réfection des pansements, l’habillage et le déshabillage, une couturière pour la confection des vêtements compressifs et leur entretien et une psychologue à mi-temps. En dehors des temps de soins spécifiques, les patients bénéficient, bien sûr, de l’effectif de l’ensemble du secteur d’hébergement, à savoir les cadres de santé, le service infirmier, la diététicienne, la psychiatre, la secrétaire médicale et l’assistante sociale.

Une infirmière et une aide-soignante ont ajouté à leurs compétences une formation d’esthétique qui a permis de mettre en place un atelier de maquillage correctif particulièrement apprécié des patientes et même des patients…

L’unité de lieu favorise le travail pluridisciplinaire et intensifie la communication entre les différents métiers composant l’équipe.
Une organisation de travail originale, en chaîne logique et coordonnée, permet de faire bénéficier les patients d’une douche quotidienne et d’une prise en charge de l’ensemble des zones brûlées avec une parfaite connaissance de l’état local et donc une possibilité d’adapter les techniques manuelles chaque jour à l’état de la cicatrisation.

Des liens réguliers avec l’équipe du CHU de Bordeaux se concrétisent par la tenue d’une consultation pluridisciplinaire mensuelle dans les locaux de Gassies avec les chirurgiens hospitalo-universitaires du service des grands brûlés. Ces consultations permettent de suivre l’évolution des cicatrices, de discuter et programmer ensemble les gestes chirurgicaux complémentaires nécessaires, et de prévoir la prise en charge de rééducation des patients hospitalisés mais aussi des anciens patients.

La convivialité entre tous les partenaires est forte, elle contribue à faciliter le retour à une vie normale où la richesse des échanges familiaux, amicaux, médicaux et paramédicaux participe à l’amélioration de la qualité de vie et à l’acceptation des séquelles.